Inauguration de l’Oasis au Niger, un centre dédié à la promotion de l’entrepreneuriat féminin - heroine

Inauguration de l’Oasis au Niger, un centre dédié à la promotion de l’entrepreneuriat féminin

Empow’Her et Veolia ont inauguré l’Oasis, un centre dédié à l’entrepreneuriat féminin, jeudi 18 janvier à Niamey au Niger, en présence de Lalla Malika Issoufou, Première Dame du Niger et marraine du projet.

Fruit d’un partenariat entre l’organisation internationale soutenant l’entrepreneuriat des femmes Empow’Her et le groupe français Veolia, à travers sa filiale SEEN (Société d’Exploitation des Eaux du Niger) et le soutien de la fondation Veolia, l’Oasis a ouvert ses portes jeudi 18 janvier à Niamey au Niger. Ce nouveau centre dédié aux femmes a pour objectif de faciliter leur insertion économique par l’entrepreneuriat et de les sensibiliser aux enjeux du développement durable.

Basé sur le même modèle que la Recyclerie à Paris, un espace consacré à l’économie circulaire dont Veolia est le partenaire principal, l’Oasis entend également attirer l’attention sur la protection de l’environnement et ses enjeux, comme la valorisation des déchets au Niger.

Lalla Malika Issoufou, l’une des deux premières dames du Niger et marraine du projet, présente à l’inauguration, a déploré que « les femmes soient les principales victimes de la pauvreté » dans son pays. L’Oasis entend venir comme une réponse, et formera les femmes qui souhaitent créer un projet ou développer un commerce.

Soazig Barthélémy, fondatrice d’Empow’Her et administratrice de l’Oasis, a affirmé dans un communiqué que « les femmes ont un potentiel de création incroyable [au Niger], il est absolument nécessaire de les soutenir et de leur permettre de développer leur créativité et leur esprit entrepreneurial ».

Selon une étude menée par Empow’Her et des ONG locales auprès de 180 femmes entrepreneures, 75% d’entre elles n’ont jamais eu accès à des formations mais « plus de 90% » ont émis « le souhait d’y accéder ».

L’Oasis entend « former 10 000 femmes en 3 ans en développant leur leadership et en facilitant leur autonomisation économique et sociale, sensibiliser 3 000 visiteurs chaque année en liant des partenariats et en permettant à la population de découvrir les enjeux du développement durable, et accompagner 15 femmes entrepreneures sociales par an et les aider à maximiser l’impact social et environnemental de leurs projets ».

Partager cet article

Zorgua

https://twitter.com/CHorgua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *