"Des femmes qui comptent" : les archives pour retracer l'histoire des femmes

« Des femmes qui comptent » : les archives pour retracer l’histoire des femmes

Depuis septembre 2017, Marie vous dévoile les archives de femmes collaboratrices et clientes d’établissements bancaires sur son blog Des femmes qui comptent, au fil de ses découvertes. Derrière Marie se cache un groupe de passionnés souhaitant valoriser l’image de la femme dans le domaine de la banque, souvent perçu comme très masculin. 

Crédit photo : @desfemmesquicomtent

Face à l’incompréhension de la place des femmes dans les établissements bancaires et financiers, un groupe de travail au sein de l’Association des archives françaises a lancé le projet Des femmes qui comptent à partir des fonds d’archives de six établissements bancaires et du Centre des archives économiques et financières.

Pour parler des femmes, le groupe a pris le parti d’écrire à la première personne, incarnant Marie, un personnage fictif qui, au fil de ses découvertes, apporte un regard historique sur le parcours des femmes dans l’univers bancaire et au-delà. L’internaute se rendant sur le blog de Marie découvre ainsi des archives témoignant, par exemple, de l’accès des femmes aux comptes bancaires. Celles-ci n’ont acquis leur majorité bancaire, c’est-à-dire le droit d’ouvrir un compte sans l’autorisation de leur mari, qu’en 1965, soit plus de vingt ans après l’obtention du droit de vote.

« Nous avons pléthore d’archives qui traitent de la condition des femmes sur plus de cent ans, dans les services d’archives bancaires. Nous souhaitions les valoriser pour faire connaître le monde des archives mais surtout pour sensibiliser sur l’évolution de la femme et des droits des femmes », explique Dorianne Wotton de L:EDigitalab, en charge de la production audiovisuelle, des réseaux sociaux et de la stratégie digitale du projet.

En plus de témoigner de l’évolution des femmes dans le milieu bancaire par des exemples concrets, ces archives mettent en valeur tout le chemin parcouru en matière de droits des femmes : « Il y a encore beaucoup de progrès à faire, mais grâce à ces archives, on constate que la condition féminine s’est nettement améliorée lors du siècle dernier. Dans notre travail de recherche, nous nous sommes également aperçus que les hommes ont fait beaucoup pour favoriser la parité au sein des établissements bancaires. Ils ont aidé ces femmes à se former et à accéder à des postes à responsabilité ».

Marie, à travers son blog, donne aussi la parole à des experts, femmes ou hommes, leur laissant carte blanche sur des thématiques précises. On peut ainsi découvrir les témoignages de Marie-Anne Barbat-Layani, Directrice Générale de la Fédération française bancaire, Agnès Tran-Pommel, co-présidente de Financi’Elles ou encore Nicolas Divert, sociologue et maître de conférences en Sciences de l’éducation.

Depuis le 3 février, Des femmes qui comptent proposent également de découvrir le destin de trois employées de banques sous forme de tweets documentaires. « Le format s’est imposé par l’aspect chronologique des archives. Nous souhaitions reconstituer des portraits de trois femmes en partageant des éléments de leur vie quotidienne ». Les portraits de deux employées, Eugénie et Pauline, ont déjà été réalisésUne troisième saison est en cours, se focalisant cette fois-ci sur Annie, employée de banque. Son histoire est à suivre chaque jour sur Twitter.

L’équipe dresse aujourd’hui un bilan positif du projet. « Les internautes se prennent au jeu et suivent les parcours de nos employées. Nous avons dépassé les 4000 abonnés sur Twitter. Nous recevons même des demandes d’étudiants ou de professeurs qui souhaitent réutiliser ces archives dans leurs recherches ! ».

Des femmes qui comptent est à suivre sur Twitter, Facebook et Instagram.

Partager cet article

Zorgua

https://twitter.com/CHorgua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *